You are currently browsing the tag archive for the ‘citron’ tag.

Tartare d'algues

Tartare d'algues

J’ai essayé leur recette la 1ère fois pour Noël. Accompagné de crackers finlandais, ce fut un délice. Je l’ai refaite plusieurs fois depuis car c’est devenu un petit plaisir que je me fais régulièrement.

Je suis le gros des ingrédients. Le vinaigre de riz se transforme en vinaigre de cidre. Je ne mets pas d’huile de noisettes, ni d’oignons ou de persil. La moutarde peut être autant celle aux pointes d’orties qu’une moutarde à l’ancienne. Tout dépend… mais à chaque fois : un pur délice ! Je n’ai aucune idée de s’il se conserve ou non. Ici, il ne passe pas la journée ! 🙂

Publicités
Curry de seitan

Curry de seitan

Bon, il y a sûrement autant de façon de faire un curry que de régions en Inde… en voici une que j’aime beaucoup pour son côté acidulé et bien pratique quand je n’ai pas de crème de coco.

Pour 3-4 personnes :
– 350 g de seitan
– 1 oignon
– 1 gousse d’ail
– 1 c à c de curry
– 1 cà c de gingembre (frais c’est mieux)
– 1/2 c à c de cannelle
– jus d’1/2 citron
– huile d’olive

Faire revenir le seitan coupé en lamelles dans un peu d’huile d’olive pour le faire dorer. Mettre de côté.

Emincer l’oignon et le faire revenir dans un peu d’huile d’olive. Ajouter l’ail haché, le curry, le gingembre et la cannelle. Ajouter le seitan et le jus de citron.

Très bon avec du riz !

Hoummos de pois-cassés

Hoummos de pois-cassés

J’ai un pot rempli de pois cassés dont j’ai déjà fait de la soupe. Pas encore de la purée… par contre, un hoummos de pois cassés m’attirait. On reprend la même et on recommence.

On remplace donc les pois-chiches par les pois cassés, que l’on fait également tremper puis cuire durant 45 mn. Et je n’ai mis que le jus d’1/2 citron. Sinon, tout est pareil.

En tartine, en dip…

Koulibiac végétal

Koulibiac végétal

A l’origine, dans le koulibiac, il y a du saumon, des oeufs… cette version végétale est beaucoup plus digeste à mon avis. C’est un plat qui peut être autant de l’ordre du quotidien pour son coût modeste que du festif pour sa présentation et ses parfums.

Pour 6 personnes :
– 2 pâtes feuilletées VGL
–  300 g d’épinards
– 300 g de champignons de Paris
– 3 échalotes
– 150 g de riz
– 1 citron
– 3 c à s de crème de soja
– huile d’olive

Faire cuire le riz.

Faire revenir les épinards dans l’huile d’olive. Les hacher.

Peler les champignons, les émincer. Hacher les échalotes. Prélever le zeste du citron et presser son jus.

Faire revenir dans un peu d’huile d’olive les champignons puis ajouter les échalotes, le zeste et le jus de citron. Saler, poivrer. Ajouter les épinards hachés, le riz et la crème.

Dans un plat à tarte, poser une des pâtes feuilletées. Verser le mélange jusqu’à 1 cm des bords. Dérouler la 2nde pâte par-dessus et amalgamer ses bords avec la 1ère. Faire des stries avec une fourchette.

Mettre à four chaud (200°C) pendant 30 mn.

Vous pouvez servir ce koulibiac avec une crème parfumée à l’aneth (crème de soja + aneth) pour une version « traditionnelle » ou avec une crème plus épicée au curry et à la moutarde ancienne.

Hoummos

Hoummos

Pour un bol :
– 100 g de pois-chiches secs mis à tremper la veille
– jus d’1 citron
– zeste d’1/2 citron
– 1 gousse d’ail hachée
– 1 ou 2 c à s de purée de sésame 1/2 complet
– 1 c à s d’huile de sésame

Faire cuire les pois-chiches entre 1 h et 1h30. La cuisson des pois-chiches est une grande question car souvent les temps indiqués sont très longs (2h) et pourtant je les ai souvent laissés moins d’1 h sur le feu… question de digestion ? Egoutter les pois-chiches et garder un peu d’eau de cuisson. Si vous avez le temps (et la patience), vous pouvez enlever la petite peau qui les recouvre (plus digeste).

Mixer les pois-chiches avec le jus de citron, le zeste, l’ail, la purée de sésame,  l’ail et l’huile de sésame. Si c’est trop épais à votre goût, vous pouvez ajouter un peu d’eau de cuisson.

Ce n’est pas forcément une recette typique (le zeste notamment) mais je l’aime ainsi.

Faux-mage type munster

Faux-mage type munster

* Ne vous attendez pas à un vrai Munster sinon vous risquez d’être déçus !

Une recette de Munster végétal repérée depuis quelques temps sur le blog de Virginie, toujours d’après une recette de Joanne Stepaniak dans The Ultimate Uncheese Cookbook.

J’ai traduit les tasses et ai compté 22,5 cl pour une tasse.

Pour une terrine de 20 cm :
– 33 cl d’eau
– 1 c à c d’agar-agar
– 12,5 cl de purée de noix de cajou
– 5 cl de levure maltée
– 5 cl de jus de citron
– 2 c à s de purée de sésame 1/2 complet
– 2 c à c de poudre d’oignons
– 1 c à c de sel
– 1/2 c à c de graines de moutarde
– 1/4 c à c de poudre d’ail
– 1/4 c à c de grains de coriandre
– 2 c à c de carvi
– paprika + huile d’olive pour le moule

A mon avis, Virginie a bien eu raison de rajouter le carvi à la recette originale car je trouve que là est tout l’intérêt en terme de saveur. Sinon, ce faux-mage est plus ferme que le précédent tout en gardant un aspect très onctueux.  Du coup, je me suis dit que j’allais détourner une recette de roïgabrageldi pour m’en servir en partie : gratin pommes de terre/oignons avec tranches de munster végétal pour ajouter du fondant.

Je n’en ai utilisé qu’1/4, il va falloir que je trouve des idées pour le reste. Une pizza ? Des tartines chaudes ?

Faux-mage pour pizza

Faux-mage fondant pour pizza

Il faut bien l’avouer, quand on devient végétalien et que l’on n’habite pas une société où le mode de vie vegan est accepté et facilité, et que l’on n’a pas l’intention de commander un carton entier de fromage végétal à la coop… et bien, on fait une croix sur certains plaisirs. C’est un choix, j’assume. Mais j’avoue chercher des recettes depuis quelques temps et je compte bien les essayer au fur et à mesure. Aujourd’hui, c’est une pseudo mozzarella. Ma version n’a pas du tout le goût de la mozzarella, je n’irai pas manger ce faux-mage en salade avec des tomates, de l’huile d’olive et du basilic… mais en pizza… miam !

J’ai trouvé la recette sur le blog de Virginie. J’ai diminué les doses et changé ou retiré certains ingrédients. Elle-même s’est inspirée de la bible du fromage végétal : The Ultimate Uncheese Cookbook de Joanne Stepaniak (que je rêve d’avoir soit dit en passant). Je pense que ma levure maltée doit être différente (plus forte) d’une simple levure de bière. La prochaine fois, j’essaierai peut-être sans. Je n’avais pas de poudre d’oignons et vu mes proportions, ce n’était pas la peine d’en couper un frais. J’ai aussi pensé que les flocons de riz allègeraient la consistance et que la purée de noix de cajou (dont l’odeur me rappelle un fromage) serait plus adaptée que mon sésame 1/2 complet.

Pour un ramequin (dose parfaite pour une pizza) :
– 8 cl de lait de soja
– 8 cl d’eau
– 2 c à c de purée de noix de cajou
– 10 g de flocons de riz
– 15 g de levure maltée
– 10 g d’arrow-root
– 1,5 c à s de jus de citron
– 1/2 c à c de sel
– huile d’olive pour enduire le ramequin

Pour le reste, il faut suivre ses indications. C’est donc un faux-mage qui se prépare la veille et pas à la dernière minute.