You are currently browsing the category archive for the ‘Petit-dej’’ category.

Gaufres

Gaufres

Des vacances sans gaufres ou crêpes ? C’est que c’est l’été…
Des gaufres vegan, véritable challenge. Cette version sera peut-être un peu trop croustillante au goût de certains (à moins de laisser les gaufres ramollir les unes sur les autres, comme les crêpes) mais pour ma part c’était un véritable bonheur que de les napper de confiture de framboises et de chocolat fondu.
Véganisation d’une recette de gaufres lyonnaises.

Pour 8 gaufres :
– 250 g de farine
– 80 g de tofu soyeux
– 20 g de rapadura
– 1/2 sachet de poudre à lever
– 50 cl de lait de soja
– 60 g de margarine.

Faire fondre la margarine dans le lait. Mixer la farine, la poudre à lever, le rapadura et le tofu soyeux. Ajouter le mélange lait/margarine. Laisser reposer 1 ou 2 h avant de lancer la cuisson.

Pancakes aux raisins

Pancakes aux raisins

Simples et délicieux pour un goûter ou un petit-déjeuner.  L’honneur revient à VGpower, j’ai juste suivi sa recette en ajoutant une poignée de raisins secs à la pâte. Mes seuls changements : pas de vanille liquide et du lait de soja nature (je n’utilise que celui-là car comme je n’en bois pas il me sert autant pour des préparations salées que sucrées).  Les pancakes étaient malgré tout très bons. Il faut dire que le rapadura apporte toujours son parfum particulier. Pour l’huile, j’ai utilisé de l’huile de sésame.

Brioche royale

Brioche royale

Dans mon sud natal, pour l’Epiphanie, la tradition n’est pas la galette parisienne mais la brioche aux fruits confits. Et comme j’avais une envie de brioche pour mon petit-déjeuner dominical… celle-ci est vraiment divine avec ses 3 parfums d’orange !

Il suffit de suivre les indications de la brioche au levain et d’ajouter le zeste d’une orange, 2 gouttes d’HE d’orange et 2 c à s d’oranges confites. On peut acheter ces dernières toutes prêtes mais c’est assez cher alors que c’est très simple de les préparer soi-même. Il faut juste accepter de mobiliser une grande casserole pendant une semaine ou choisir la version rapide.

Ma version (longue) :
– écorces d’1 kg d’oranges
– 700 g de sucre complet

Nettoyer les écorces en enlevant la petite peau blanche au maximum. Les faire bouillir 5 mn dans de l’eau. Refroidir dans de l’eau froide puis les égoutter.

Préparer un sirop avec le sucre et 1 l d’eau. Ajouter les écorces et faire chauffer 15 mn. Retirer du feu et les laisser dans le sirop jusqu’au lendemain. Le lendemain, on refait chauffer pendant 15 mn, etc… et ce pendant 6 jours ! Ca se mérite les bonnes choses.

Le 6ème jour, égoutter les écorces confites et laisser sécher.

Pour faire une brioche royale, il faut poser la boule sur une plaque recouverte de papier cuisson puis former un trou en son centre dans lequel on introduira un rouleau en papier pour maintenir la forme.

Galette de sarrasin garnie de béchamel de poireaux au curry et aux dés de pommes

Galette de sarrasin garnie de béchamel de poireaux au curry et aux dés de pommes

Crêpe fourrée à la chocolinette et à la noix de coco

Crêpe fourrée à la chocolinette et à la noix de coco

Pour 12 galettes :
– 250 g de farine de sarrasin
– 10 g de gros sel
– 50 cl d’eau
– 25 cl de cidre (ou bière)
– 50 g de margarine

Mélanger la farine, le sel et la moitié de l’eau pour obtenir une pâte bien lisse. Puis ajouter le reste d’eau et le cidre. Laisser reposer pendant 2 h.

Avant de préparer les galettes, faire fondre la margarine et l’ajouter à la pâte.

Pour 15 crêpes :
– 300 g de farine T65
– 4,5 c à s d’arrow-root
– 45 cl + 10 cl de lait de soja
– 2 c à s de rapadura
– 3 c à s de rhum
– 25 cl de cidre (ou bière)
– 45 g de margarine

Mélanger la farine, l’arrow-root, le rapadura et 45 cl de lait. Laisser la pâte reposer 2h.

Avant de préparer les crêpes, faire fondre la margarine et l’ajouter à la pâte ainsi que le cidre et le rhum. Ajuster la dose de liquide selon l’épaisseur de votre pâte (j’ai rajouté 10 cl de lait de soja).

Brioche végétalienne

Brioche végétalienne au levain

Quand on a connu le plaisir de manger une bonne brioche au petit déjeuner – qu’elle soit nantaise, vendéenne ou encore une fouace aveyronnaise – c’est un défi que de se dire qu’on continuera à en manger mais en version vegan. Ce défi, c’est VGpower qui l’avait relevé et je n’ai eu qu’à suivre ses indications. Et je confirme : le tofu soyeux donne un moelleux qui n’a rien à envier à ses soeurs 100 % beurre et oeufs. Sauf que là, on savoure sans scrupules, qu’ils soient éthiques ou esthétiques.

Pour une brioche de 450 g :
– 250 g de farine T65
– 45 g de rapadura
– 40 g de tofu soyeux
– 15 cl de lait de soja + 1 c à s pour dorer
– 40 g de margarine
– 10 g de levain en poudre
– 1 c à c de sel
– gros grains de sucre (facultatif)

Voici les ingrédients que j’ai utilisés ainsi que les proportions. Pour le reste, suivez les indications de VGpower. Moi, j’étais en mode feignante qui a une MAP (de nouveau, merci encore pa’ pour le panier neuf !)… mais qui l’utilise seulement pour le pétrissage et la 1ère levée.

Donc, une fois la pâte sortie de la MAP, la verser dans un moule à cake (ou à brioche si on a), badigeonner de lait au pinceau et saupoudrer de grains de sucre (et pas le contraire comme moi).

Se déguste nature, avec de la confiture, du chocolat. Toutes les variantes sont imaginables : avec pépites de chocolat, raisins secs…

Chocolat chaud viennois

Chocolat chaud viennois

Un peu « frustrée » de ne pas avoir bu un de ces chocolats chauds dans les nombreux salons de thé fréquentés les jours précédents, je me suis lancée dans la confection de mon 1er chocolat chaud vegan.

Pour une tasse :
– 25 cl de lait de soja (le mien était nature mais pourquoi pas un saveur vanille ou chocolat)
– 30 g de chocolat noir 70 %
– lait ou crème de coco

Monter la crème de coco en chantilly. Je trouve que son goût fort se marie bien avec l’amer du cacao mais c’est à chacun de voir…

Faire chauffer le lait de soja avec les carrés de chocolat pour que ces derniers fondent. On pourrait aussi imaginer faire moitié crème végétale et moitié lait végétal.

Verser le chocolat chaud dans une tasse. Poser une ou deux cuilères de chantilly coco. Saupoudrer de chocolat râpé et déguster. Ce serait tellement simple de proposer du vegan…

Yaourt au lait de soja et à la confiture de framboises

Yaourt au lait de soja et à la confiture de framboises

Pour 7 yaourts :
– 125 g de yaourt de soja nature
– 1 litre de lait de soja enrichi en calcium

Mélanger. Mettre dans les pots et laisser prendre dans la yaourtière.

Barres de céréales aux cacahuètes et au chocolat

Barres de céréales aux cacahuètes et au chocolat

Tant qu’à manger relativement souvent des barres énergétiques autant varier les recettes et puis j’avoue avoir un faible pour le mélange cacahuètes-chocolat… mais aussi chercher la recette idéale pas trop sucrée. J’ai mis moins de sucre dans cette version que dans la précédente mais ça ne me satisfait pas encore. Ceci dit elles sont très bonnes. Ma prochaine tentative sera sans sucre en-dehors du sirop d’agave.

Pour 8 barres de céréales :
– 50 g de purée de cacahuètes
– 30 g de margarine
– 50 g de sirop d’agave
– 30 g de rapadura
– 50 g de flocons d’avoine
– 1 galette de riz au sésame émiettée
– 20 g de noix de coco râpée
– 30 g de cacahuètes non salées
– 30 g de chocolat noir à 55% cassé en pépites

Faire fondre à feu doux la purée de cacahuètes, la margarine, le sirop d’agave et le rapadura.  Hors du feu, ajouter les flocons d’avoine, la galette de riz émiettée, la noix de coco, les cacahuètes. Bien mélanger. Verser dans un plat rectangulaire préalablement margariné. J’ai préféré mettre le chocolat à cette étape en collant les morceaux par-dessus, tout en tassant le reste, car j’avais peur qu’il fonde autrement. Mettre au frigo pendant plusieurs heures puis couper en barres.

Barres de céréales

Barres de céréales

Pour 8 barres de céréales :
– 50 g de purée de cacahuètes
– 30 g de margarine
– 50 g de sirop d’agave
– 50 g de rapadura
– 50 g de flocons d’avoine
– 1 galette de riz au sésame émiettée
– 20 g de noix de coco râpée
– 60 g d’abricots, de figues et raisins secs

Faire fondre à feu doux la purée de cacahuètes, la margarine, le sirop d’agave et le rapadura.  Hors du feu, ajouter les flocons d’avoine, la galette de riz émiettée, la noix de coco et les fruits secs. Bien mélanger. Verser dans un plat rectangulaire préalablement margariné. Mettre au frigo pendant plusieurs heures puis couper en barres.

Elles se conservent plusieurs jours dans un tuperware au frigo. Impec’ pour ceux qui se lèvent en retard, se rasent dans la voiture et sautent le petit dej’. Non, non, on ne donnera pas de nom. 😉