You are currently browsing the category archive for the ‘Soupe’ category.

Bortsch et pirojki

Bortsch et pirojki

Je crois que la seule fois où j’ai dégusté un bortsch remonte à 13-14 ans en arrière lorsqu’une volontaire biélorusse nous en avait cuisiné un sur un chantier. J’avais en tête combien elle avait mis du temps à le cuisiner mais aussi combien cela avait été délicieux. A l’époque, je n’étais pas végétarienne et sa version était celle traditionnelle à la viande. En faisant un saut chez Zoé (en passant, admirez ses bentos !), je suis tombée sur sa version végétarienne et là ce fut la révélation : j’avais envie de remanger un bortsch ! Et pour rester sur une note de l’Est, des pirojki fourrés aux pommes de terre et aux oignons, parfumés à l’aneth.

Bortsch pour 4 personnes :
– parties vertes de 3 poireaux
– 3 betteraves crues
– 5 carottes
– 1 à c de paprika
– huile d’olive
– crème de soja (facultatif)

Faire revenir dans un peu d’huile d’olive les poireaux coupés en rondelles. Ajouter les betteraves et les carottes coupées en gros dés. Recouvrir à peinde d’eau. Assaisonner (sel, poivre, paprika). Faire cuire sur feu doux pendant 40 mn. Mixer et servir avec un peu de crème de soja.

Cette soupe est très douce avec le côté sucré de la betterave mais on peut la relever avec l’assaisonnement. Et puis si vous dites à vos enfants qu’ils feront pipi rouge ensuite, ils voudront une double ration !

pour 5-6 pirojki aux pommes de terre :
– 200 g de farine
– 4 c à s d’huile d’olive
– 1 c à c de sel
– 1 oignon
– 5 pommes de terre
– 1 c à s d’aneth

Préparer la pâte avec la farine, l’huile d’olive, le sel et un peu d’eau tiède.

Faire cuire les pommes de terre à la vapeur pendant 20-25 mn. Faire revenir l’oignon émincé dans un peu d’huile d’olive.  Ajouter les pommes de terre écrasées grossièrement ainsi que l’aneth. Assaisonner.

Etaler la pâte et faire des disques avec un bol. Mettre sur une moitié un peu de la préparation aux pommes de terre. Fermer les chaussons et faire cuire 20-25 mn à 200°C.

Les pirojki se mangent autant chauds que froids. Ils peuvent être fourrés avec d’autres légumes. Zoé en a fait d’autres versions très appétissantes. En passant : pir signifie festin en russe, si c’est pas un signe ! 😉

Velouté de rutabagas et pommes de terre au sirop d'agave

Velouté de rutabagas et pommes de terre au sirop d'agave

En cherchant une idée de soupe avec du rutabaga, je suis tombée à plusieurs reprises sur un velouté au sirop d’érable. L’idée était alléchante mais je n’en avais pas. Par contre, une petite bouteille de sirop d’agave, si. Allons-y pour un velouté tout doux.

Pour 2-3 personnes :
– 2 rutabagas
– 4 pommes de terre
– 1 bouillon-cube de légumes
– 1 c à s de sirop d’agave
– 3 c à s de crème de soja

Faire revenir dans un peu d’huile d’olive les rutabagas et pommes de terre coupés en dés. Recouvrir d’eau et ajouter le bouillon-cube. Couvrir et faire cuire à feu doux pendant 20-25 mn.

Mixer et ajouter le sirop d’agave et la crème de soja. Assaisonner. J’ai été légère sur le sirop d’agave mais rien ne vous empêche d’en mettre un peu plus.

Velouté de pommes de terre et poireaux à la moutarde

Velouté de pommes de terre et poireaux à la moutarde

Parfois, on fait des petites expériences culinaires et on se dit « mais pourquoi n’ai-je jamais essayé plus tôt ? »… en voici une que je répèterai bientôt.

Pour 3-4 personnes :
– 750 g de pommes de terre
– partie verte de 2 poireaux (tarte, gratin ou poêlée avec le blanc)
– 1 c à c de moutarde à l’ancienne
– huile d’olive

Faire revenir dans une cocotte, dans un peu d’huile d’olive, les poireaux émincés et les pommes de terre en cube. Recouvrir d’eau. Faire cuire 30 à 40 mn à feu doux. Assaisonner. Ajouter la moutarde. Mixer.

Purée/soupe de lentilles fumées et tartinade de carottes aux parfums de sésame

Purée/soupe de lentilles fumées et tartinade de carottes aux parfums de sésame

J’avais en tête cette soupe depuis longtemps, après avoir lu cette façon d’utiliser le thé noir Lapsang Souchong en cuisine. Le mien est un Jardin de Gaïa et je ne suis pas assez connaisseuse en matière de thés pour savoir si oui ou non il est aussi bon qu’un Mariage Frères. Pour la tartinade, c’est une totale improvisation de fond de placard.

La purée/soupe de lentilles fumées :

Pour 2-3 personnes :
– 200 g de lentilles vertes
– 1/2 oignon doux des Cévennes
– 2 carottes
– 1 gousse d’ail
– 80 à 100 cl d’eau
– 2 c à c de thé noir Lapsang Souchong
– huile d’olive
– 1 c à s de sauce de soja

Faire revenir dans un peu d’huile l’oignon et l’ail émincés puis les carottes en rondelles. Ajouter les lentilles et le thé que vous aurez préparé au préalable (je l’ai laissé très lontemps infusé). Faire chauffer 30 mn à feu doux jusqu’à ce que les lentilles soient tendres. Ajouter un peu d’eau en cours de cuisson si nécessaire sinon purée comme pour moi. Mixer. Assaisonner avec la sauce soja.

Les amateurs de saucisse de Morteau ne se laisseront peut-être pas surprendre mais pour ma part, après 2 ans sans saucisse animale dans mon assiette, j’ai été bluffée par le rendu fumé de cette recette.

La tartinade de carottes aux parfums de sésame :

Pour un ramequin :
– 2 carottes
– 1/2 oignon doux des Cévennes
– 1 gousse d’ail
– 1 c à s de vinaigre de cidre
– 1 c à s d’huile de sésame
– 1 c à s de purée de sésame 1/2 complet

Râper les carottes et hacher l’ail et l’oignon. Les faire fondre dans l’huile puis les mixer en ajoutant le vinaigre de cidre et la purée de sésame.

Sopa de castanha

Sopa de castanha

La soupe à la châtaigne, je la connaissais en version séchées (secadous) agrémentées de lait. Mais ayant des châtaignes fraîches, j’avais envie d’autre chose. La châtaigne a longtemps été un aliment important par ici (et dans d’autres régions de France). Riche en glucides, elle remplaçait le pain.

Pour 4 personnes :
– 200 g de châtaignes pelées
– 200 g de chou romanesco
– 5 carottes coupées en rondelles
– 1,2 l d’eau

Pour peler les châtaignes, les mettre dans de l’eau bouillante (généralement les véreuses remontent à la surface) pendant 15 mn. Egoutter, laisser refroidir. Peler les deux couches. C’est une opération un peu longue.

Pour la soupe proprement dite, mettre les châtaignes, le chou et les carottes coupées en rondelles dans une cocotte. Recouvrir d’eau. Laisser cuire 30 mn à feu doux. Enlever quelques légumes pour avoir quelques morceaux. Mixer le reste et ajouter ceux entiers.

J’ai rectifié mes proportions d’eau car ma soupe était un peu liquide. Ceci dit, c’était impeccable pour la boire au bol à la fin du repas. 🙂
Et non, pa’, je n’ai pas fait chabro. 😉

Soupe de pois cassés aux légumes

Soupe de pois cassés aux légumes

Pour 3-4 personnes :
– 200 g de pois cassés
– 2 verts de poireaux (on peut garder les blancs pour une tarte, une sauce ou les mettre dans la soupe aussi)
– 400 g de carottes
– 1 gousse d’ail hachée
– 2 c à s d’huile d’olive
– 1,2 l d’eau

Couper les poireaux et carottes en morceaux. Faire revenir les poireaux dans l’huile d’olive. Ajouter les carottes et les pois cassés. Couvrir d’eau. Faire cuire à feu très doux 40 mn.

Ajouter l’ail. Mixer. Assaisonner.

Soupe à l'oseille

Soupe à l'oseille

La soupe à l’oseille… ma hantise lors de vacances, petite, dans le Jura… et pourtant je redécouvre cette saveur depuis quelques années. Une acidité que j’apprécie à présent. Je ne sais pas si l’on trouve beaucoup d’oseille sur les étals des maraîchers mais cette herbe pousse facilement sur un balcon et vous n’aurez pas besoin d’en replanter car elle repart chaque année.

Pour 3-4 personnes :
– 100 g d’oseille (une bonne poignée)
– 800 g de pommes de terre
– 1 c à s d’huile d’olive
– 80 cl d’eau (voire 1 l)
– 10 cl de crème de soja (ou de riz)

Couper les pommes de terre en dés.

Si les feuilles d’oseille ne sont pas de jeunes pousses, enlever la tige centrale. Les faire fondre dans l’huile d’olive. Ajouter les pommes de terre et recouvrir avec l’eau. Faire chauffer à feu doux durant 25 mn. Mixer. Ajouter la crème. Assaisonner.

Poti' Potage

Poti' Potage de VGpower

Il y a quelques jours, j’étais tombée sous le charme d’une recette de soupe de potimarron. Pas n’importe laquelle ! Il me fallait la faire…

J’ai suivi le gros de la recette mais en enlevant le miso (je n’en avais pas) et la coriandre (je n’aime pas). Délicieux ! Les épices réchauffent, on garde toutefois ce goût de châtaignes. C’est onctueux, parfait.

Pour 800 g de potimarron (sans les graines), j’ai utilisé :
– 1 oignon
– 1 l d’eau
– 20 cl de lait de soja
– 1 c à s de sauce de soja
– 1 c à c de curry
– 1/2 c à c de muscade
– quelques cuillères de crème de coco (mais c’est très bon aussi sans)

Soupe de potimarron

Soupe de potimarron

Pour 3-4 personnes :
– 1 petit potimarron
– 1 oignon
– 1 c à s d’huile d’olive

Gratter le potimarron, enlever les garines et le couper en cubes. Emincer l’oignon et le faire revenir dans l’huile d’olive. Ajouter les cubes de potimarron. Recouvrir d’eau et faire cuire 20 mn à feu doux. Assaisonner.

Soupe de carottes aux lentilles corail

Soupe de carottes aux lentilles corail

Vous allez vite le remarquer : je suis rentrée dans ma période soupe. C’est rapide à préparer. Accompagnée de tartines, c’est mon repas automnal préféré. Mais pour ne pas se lasser, il faut varier les goûts, les couleurs…

Avec les carottes, les lentilles corail c’est divin. Il y a d’ailleurs une tartinade de Valérie Cupillard que je vous conseille à base de carottes et de lentilles corail.

Pour cette soupe, je suis cette recette sans mettre de piment (juste quelques gouttes de tabasco dans mon bol) ni de yaourt avec jus de citron (mais cela doit être très bon, ça doit casser le côté pimenté et ajouter une touche de douceur acidulée). Vous pouvez mettre un peu moins d’eau (1,2 l) pour que cela soit moins liquide.